29032021-leo05634-bis

Le Groupe Elecnor obtient un bénéfice net de 43,8 millions d’euros au premier semestre 2022

Le Groupe Elecnor obtient un bénéfice net de 43,8 millions d’euros au premier semestre 2022

Cela représente une augmentation de 16,5 % par rapport à la même période en 2021

Madrid, 28 le juillet 2022

Le Groupe Elecnor a clôturé le premier semestre 2022 avec un bénéfice net consolidé de 43,8 millions d’euros, ce qui représente une augmentation de 16,5 % par rapport aux 37,6 millions de la même période de l’exercice précédent, poursuivant ainsi la forte dynamique du premier trimestre.



Au 30 juin 2022, les ventes consolidées du Groupe s’élèvent à 1,591 9 milliard d’euros, soit une augmentation de 19,4 % par rapport au premier semestre 2021. Tant le marché national (qui représente 43 % du total) qu’international (57 %) ont enregistré une forte hausse, de 6,2 % et 32 % respectivement.


L’EBITDA a atteint 145,6 millions d’euros, soit une hausse de 29,7 % par rapport à la même période de l’exercice précédent. Outre la bonne performance de l’activité d’Elecnor (Services et Projets), il convient de souligner l’évolution positive de l’activité d’Enerfín, essentiellement liée à ses parcs éoliens espagnols.

Le Groupe assure la gestion de ses activités dans le domaine de la prestation de services, de la réalisation de projets, des énergies renouvelables et des infrastructures à travers deux grands pôles qui viennent se compléter et se renforcer mutuellement : Services et Projets (Elecnor) et Investissements dans les infrastructures (Enerfín et Celeo).

 

Elecnor (Services et Projets)

Sur le marché national, l’entrepriseapoursuivi sa croissance grâce aux services déployés dans les secteurs de l’énergie, des télécommunications, de l’eau, du gaz et du transport, branches d’activité dans lesquelles Elecnor assure des services essentiels destinés à toutes les utilities. L’activité de vente de promotions s’est aussi avérée décisive pour cette croissance. Ont également contribué tant au chiffre d’affaires qu’au bénéfice du Groupe, les travaux de construction de parcs éoliens et photovoltaïques, ainsi que les projets de réhabilitation et de maintenance liés à l’autoconsommation et à l’efficacité énergétique.

Sur le marché international, son évolution positive s’explique en grande partie par les grands projets en cours de réalisation cette année en Australie, à la construction de lignes de transport d’électricité au Brésil et au Chili, ainsi qu’aux filiales américaines (Hawkeye et Belco).

Le chiffre d’affaires, qui s’élève à 1,490 milliard d’euros, a progressé de 17,6 %, tandis que le bénéfice net distribuable consolidé a augmenté de 18,4 %, pour atteindre 41,2 millions d’euros, grâce à l’augmentation des résultats enregistrés par les différentes entités utilisées par le Groupe pour exécuter ses projets à l’étranger, qui sont venus améliorer le taux moyen consolidé.

Les contrats en cours d’Elecnor non exécutés au 30 juin, dont l’exécution est prévue dans les douze prochains mois, s’élèvent à 2,390 7 milliards d’euros (contre 2,291 5 milliards à la clôture de 2021 et 2,376 milliards au 1er trimestre 2021, poursuivant ainsi une tendance ascendante). 72 % du chiffre indiqué reviennent au marché international et 28 % au marché national. Le carnet de commandes sur le marché national est formé de contrats portant sur des activités de prestation de services traditionnels. Le carnet international est quant à lui non seulement en hausse dans des pays européens (en Italie et au Royaume-Uni) où des activités de prestation de services sont en cours de réalisation, mais aussi dans d’autres pays (en Australie, au Chili et au Brésil, principalement) où ont été signés d’importants marchés de construction de centrales électriques utilisant des sources d’énergies renouvelables, ainsi que de transport d’électricité.

Enerfín

Enerfín participe à la production de 1355 MW d’énergie éolienne en cours d’exploitation et de construction en Espagne, au Brésil et au Canada, et continue fortement à développer son activité de promotion pour assurer sa croissance et augmenter son pipeline qui est actuellement de près de 9 GW de projets d’énergie éolienne et photovoltaïque. La société continue en outre à diversifier son activité à l’aide de projets de stockage, d’hybridation d’énergies et d’hydrogène.

Enerfín a clôturé les six premiers mois de l’exercice en enregistrant des ventes d’un montant de 105,3 millions d’euros, soit une hausse de 54,4 % par rapport à la même période de 2021, tandis que le bénéfice net distribuable consolidé s’est élevé à 11,1 millions d’euros, à savoir 19 % de plus qu’au premier semestre de l’exercice précédent. A principalement contribué à cette évolution positive l’augmentation de la production des parcs éoliens en Espagne, par rapport à l’exercice 2021. À l’international, il appartient de relever la mise en exploitation du complexe de São Fernando situé au nord-est du Brésil au début de l’année dernière, ainsi que l’évolution positive, par rapport à l’euro, du real brésilien et du dollar américain, qui sont les devises des transactions de l’entreprise à l’étranger.  

Celeo

Celeo exploite 6891 km de lignes de transport d’électricité au Chili et au Brésil et participe à la production de 345 MW d’énergie renouvelable. L’ensemble des actifs en cours d’exploitation gérés par cette entreprise (qui est codétenue et cogérée avec APG, l’un des plus grands fonds de pensions du monde) représente près de 5,211 milliards d’euros.

Au cours de ce premier semestre, elle a apporté un bénéfice net distribuable consolidé de 4,1 millions d’euros. Si l’on entre dans les détails de l’activité de l’entreprise, le pôle Réseaux de transport d’électricité de Celeo a connu une bonne évolution, boosté par la mise en exploitation fin 2021 de la concession à Serra de Ibiapaba au Brésil et par l’appréciation du dollar américain et du real brésilien par rapport à l’euro. Quant aux centrales solaires thermiques gérées par Celeo en Espagne, les faibles ressources thermiques au cours de la période ont fait diminuer leur production. Il s’agit d’une circonstance saisonnière qui sera corrigée dans les prochains mois annonciateurs de plus grandes ressources thermiques.

Prévisions 2022

Le Groupe Elecnor conserve sa position de leader dans les secteurs de l’électrification et de l’efficacité énergétique, des énergies renouvelables, de la numérisation et de la connectivité ainsi que de la prestation intégrale de services urbains, qui vont certainement prochainement devenir le moteur de croissance et concentrer la plupart des mesures de stimulation économique lancées par l’Union européenne et les États-Unis.

C’est pourquoi, s’appuyant sur ses bonnes performances du premier semestre, le Groupe Elecnor prévoit de continuer à améliorer ses chiffres sur toutes les grandes lignes de son compte de résultat de 2022, comme il le fait d’année en année depuis dix ans.

Selon Rafael Martín de Bustamante, CEO du groupe Elecnor, « bien que les perspectives pour l’année prochaine annoncent un ralentissement de la croissance à l’échelle mondiale, en raison des mutations possibles du virus de la COVID-19, de la hausse des taux d’intérêt, de l’inflation galopante et de la guerre en Ukraine, nous faisons confiance au savoir-faire de nos collaborateurs et espérons maintenir la tendance positive des années précédentes dans les périodes à venir ».


Descargar Presentación de Resultados